Comment libérer...

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Message du 27/05/2012: Cette peinture m'a obligé à feuilleter le roman que j'ai pourtant lu et relu. J'avais oublié combien il était douloureux.Lors de mes lectures précédentes j'avais souligné des passages qui m'avaient touché. En voici un qui me renvoie à ce tableau:
"J'ai fini par quitter l'homme que j'avais cru aimer. par engorgement; ou par insolation.Je l'oubliai aussitôt.Longtemps après cette rupture, je découvre seulement maintenant que je m'allégeais par nécessité: quelle mutilation originelle avait risqué de réaparaître" Assia Djebar, Ombre sultane, p145.

http://assiadjebarclubdelecture.blogspot.fr/

Message 28/05/2012: ça fait mal... en bas là-bas.......A.L.